Télécharger l'audioguide
Téléchargez cet audio-guide et écoutez une promenade commentée des Puces. Parcourez pas à pas, les petites ruelles où se cachent un ferrailleur ou un restaurateur d’art !
» Télécharger
L’office de tourisme de Saint-Ouen vous accueille et vous informe sur l’offre touristique et la vie locale du Marché aux Puces. En savoir +

le Marché aux Puces de Saint-Ouen :
le plus grand marché d’antiquités du monde

Gérard Mahé
Classé depuis 2001, « Zone de Protection du Patrimoine Architectural Urbain et Paysager » grâce à son ambiance et son atmosphère atypique, le Marché aux Puces est une véritable institution. Il est reconnu comme l’un des plus grand marché d’antiquités et de brocante du monde.

Sept hectares forment l’ensemble du Marché aux Puces. Aujourd’hui 14 marchés existent : Antica, Biron, Cambo, Dauphine, Django Reinhardt, Jules Vallès, le Passage, Malassis, Malik, l’Entrepôt, Paul Bert Serpette, des Rues et brocantes, L’Usine & Lécuyer et Vernaison. Certains sont couverts, d’autres à ciel ouvert et tous regorgent de marchandises hétéroclites, de toutes époques et de tous pays. Au Marché aux Puces, on peut chiner des antiquités classiques ou des marchandises haut de gamme restaurées tels que mobilier, tableaux, bronzes, objets d’art ou bien tapisseries, miroirs, luminaires, vaisselle... On trouve aussi d’anciens disques, gravures, jouets d’enfants, affiches, livres, photographies et autres objets insolites. Enfin on peut acheter des vêtements, chaussures et accessoires de mode vintage ou « dernier cri ».

4e site touristique de France

Le marché aux Puces de Saint-Ouen est la plus importante concentration d'antiquaires et de brocanteurs du monde, totalisant plus de 5 millions de visiteurs par an parmi lesquels on croise beaucoup de touristes étrangers et même très souvent des célébrités. 4ème site touristique de France situé à une porte nord de Paris en face du 18ème arrondissement, il se tient tous les samedis, dimanches et lundis. C’est une expérience originale du Paris populaire, une promenade riche de surprises et une mine d’or pour les amateurs de pièces vintage ou d’antiquités...

Le marché naît officiellement en 1885. Il s’est peu à peu organisé pour devenir aujourd’hui une référence mondiale de la brocante. Aujourd’hui, avec 1700 marchands dont 1400 antiquaires, certaines parties du marché ressemblent plus à un musée ou une galerie d’art qu’à un marché aux puces. La rue principale est la rue des Rosiers, qui donne sur les Marchés Malassis, Dauphine, Biron et Vernaison. Cet univers de bric-à-brac offre pour ceux qui se donnent la peine de s’y attarder un univers sublime et insolite et peut-être la possibilité de découvrir et marchander la perle rare... De plus, vous trouverez une vingtaine de petits restaurants et cafés, dans un style populaire et convivial, bien souvent animés d’un orchestre endiablé et peuplés de personnages hauts en couleurs... C’est aussi ça l’esprit des puces !

Nouvelles tendances...

Galerie Cristo
Ces dernières années, les puces tendent à se renouveler. La mode de la décoration d’appartement étant très tendance à Paris, les jeunes Parisiens sont nombreux à tenter de dénicher des pièces rares et originales. Et des nouveautés ont fait leur apparition : Quintessence Playground, le premier concept store des puces. Ainsi qu’un restaurant trendy : Ma Cocotte, imaginé par le célèbre designer français Philippe Starck (celui qui a conçu le club Lan 兰会所 à Beijing) selon le concept de cantine chic et populaire, très à la mode en France ces dernières années. Les touristes chinois y sont aussi de plus en plus nombreux. Certains viennent notamment y acheter des antiquités chinoises restaurées, à la Galerie CRISTO.

Quelques conseils :
Arrivez au marché par le métro Garibaldi plutôt que Porte de St-Ouen (le chemin à pied est plus long.
En sortant du métro Porte de Clignancourt, traverser le boulevard périphérique en marchand vers le nord ou marchez vers le sud si vous venez du métro Garibaldi

Les marchés sont ouverts :
Samedi 9h à 18h
Dimanche 10h à 18h
Activité réduite du 1er au 15 août
Lundi 11h à 17h
Métro : Porte de Clignancourt (ligne 4) / Garibaldi (ligne 13)